Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 avril 2014

Journal de campagne (VI)

Journal.jpgLes sondages se succèdent et confirment la belle progression de la liste PTB-GO. Inutile de bouder son plaisir, évidemment. Mais la campagne est encore longue et le seul sondage valable reste celui des urnes. Comme toujours. Rendez-vous le 25 mai pour le verdict des citoyens…

La LCR, dans son appel du 1er Mai, insiste sur la nécessité de poursuivre le combat pour le rassemblement à gauche de la gauche. Indispensable, en effet…

La mode médiatique est aux tests électoraux, et ceux-ci sont « bidons ». Car seuls sont repris les partis traditionnels à l’exclusion de tous les autres ! Sous le prétexte qu’ils disposent d’élus dans les assemblées parlementaires. La presse, précieux rouage de l’establishment

RTL annonce un face-à-face entre Bart De Wever et Paul Magnette. Essaierait-on de faire croire à l’électorat que l’enjeu des élections se résume à une confrontation entre deux « partis uniques », l’un au Nord du pays, l’autre au Sud ? Tentative d’enfumage en vue…

Dernier accord au sein du gouvernement. Il concerne la liste des articles de la Constitution susceptibles d’être révisés lors de la prochaine législature. Les partis de la coalition peuvent maintenant s’étriper jusqu’au 25 mai pour distraire la population, avant de repartir main dans la main pour un nouveau tour de piste…

Une élection est l’occasion pour les électeurs d’exercer leur droit d’inventaire, de dresser le bilan des politiques qui ont été mises en œuvre par des majorités, de choisir un programme et un projet de société. Une épreuve que tous les partis n’envisagent pas avec la plus grande sérénité. Ce qui explique sans doute les promesses les plus audacieuses destinées à faire oublier des pratiques et des réalisations  difficiles à revendiquer aujourd’hui…

Le vote est obligatoire mais le nombre d’abstentionnistes pourrait battre tous les records ! Un indice du désarroi ambiant et de la perte de crédibilité des partis institutionnels. Il est vrai que tous mettent en œuvre le même type de politique et qu’il est de plus en plus difficile de les distinguer ! Un motif supplémentaire de choisir une alternative radicale porteuse de véritables changements…

A suivre...

23:27 Publié dans Politique | Lien permanent |  Facebook | |