Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 mai 2014

C'est l'heure du changement ! [ Journal de campagne (XI) ]

listes.jpgPlus que 2 nuits dormir et nous nous retrouverons dans un isoloir pour déposer trois bulletins de vote dans l’urne : un bleu pour le Parlement européen, un blanc pour le Parlement fédéral et un rose pour le Parlement régional wallon. Pour celles et ceux qui sont sensibles à la symbolique des couleurs,  pas d’inquiétude : nous voterons bien  avec un crayon… rouge ! En tous les cas, là où il n’a pas encore été remplacé par un clavier d’ordinateur…

Certes, ces élections ne vont pas résoudre tous nos problèmes. Certes, elles ne mettront pas un terme à la vague des politiques de régression sociale que nous subissons depuis tant d’années. Certes, elles ne vont pas sauver notre environnement actuellement en grave péril.

Il est même probable que les partis gouvernementaux continueront demain leur travail de sape. : 13 milliards € de sacrifices supplémentaires sont ainsi déjà annoncés pour les prochains exercices budgétaires ! Et il ne faut pas être sorcier pour deviner qui devra à nouveau payer la facture d’une crise qui n’en finit plus !

Néanmoins, ce dimanche, nous aurons l’occasion de marquer notre volonté de changement et d’exprimer un choix clair en faveur d’une véritable alternative.

Cette année, en effet, il existe une possibilité réelle d’envoyer dans les enceintes parlementaires des élus qui contesteront pied à pied l’austérité, et qui relaieront les luttes des mouvements sociaux et du mouvement syndical.

 

GO.jpg

 

La liste PTB-GO (« Gauche d’ouverture »), qui rassemble autour du PTB des candidates et des candidats de différents horizons de la « gauche de gauche »,  peut effectuer une « percée ». Pas parce que les sondages l’indiquent, mais parce qu’il y a une réelle dynamique porteuse d’un succès, et que s’est exprimée une véritable  attente  de « solutions de rechange » sur le « terrain » : dans les entreprises, dans les écoles, sur les marchés, dans les quartiers ou dans la rue…

Bien sûr, le système électoral étant ce qu’il est, ce ne sera pas simple.

Il n’est jamais évident pour un « parti émergent »  d’émerger ! Car il faut vaincre des traditions conservatrices et surmonter le chantage au (pseudo-) vote « utile» (pour leurs propres intérêts !) des formations politiques traditionnelles, inquiètes devant la perspective de l’arrivée dans les parlements de figures nouvelles qui ne seront guère complaisantes vis-à-vis des puissants et des nantis,  et qui ne siègeront pas pour défendre les intérêts fondamentaux du patronat, mais pour promouvoir ceux des travailleurs salariés, avec ou sans emploi !

Chaque voix comptera !

Dès lors, si vous avez contesté les choix de cette coalition gouvernementale  (et des précédentes !), si vous souhaitez trouver un débouché sur le terrain parlementaire à vous engagements, si vous voulez que votre opinion soit enfin prise en considération et répercutée là où sont votées lois et décrets,  plus aucune hésitation : le moment est venu de soutenir celles et ceux pour qui la politique est un engagement, non une carrière ; le moment est venu d’appuyer des hommes et des femmes  décidés à représenter la majorité sociale et à rendre régulièrement des comptes à celle-ci.

Le 25 mai doit sonner l’heure de la liste 18 !

 

 

18 jaune ptb-go.jpg

 

19:45 Publié dans Politique | Lien permanent |  Facebook | |