Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 décembre 2014

Lu et approuvé

"Pour autant que nous voulons redonner vie à l'hypothèse communiste, il nous faut la dessouder définitivement du motif d'une science de l'Histoire. Pourquoi ? Parce que la science ignore la dimension événementielle des choses. Parce qu'elle méconnaît que la montée des masses sur la scène de l'Histoire, pour parler comme Trotski, ne peut jamais se programmer, qu'elle est par essence imprévisible, incalculable. Nous assistons aujourd'hui à la fin de l'opposition entre communisme scientifique et communisme utopique, une opposition qui a joué un grand rôle dans les premières heures du marxisme. Ma position consiste à rejeter l'un comme l'autre. Le communisme que je défends est l'exact contraire d'une utopie, et cependant il n'est en rien "scientifique". Il est simplement une possibilité rationnelle de la politique, et il y en a d'autres, comme par exemple celle d'une destruction de l'humanité via les effets désastreux du capitalisme mondialisé" (Alain Badiou)

 

que faire.jpg

 

 

21:52 Publié dans Livre | Lien permanent |  Facebook | |