Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 février 2015

Lu et approuvé

« La Commune de Paris,

Considérant que le premier principe de la Révolution française est la liberté, que la liberté de conscience est la première des libertés, que le « budget des cultes » est contraire à ce principe, puisqu’il impose les citoyens contre leur propre foi ; en fait, que le clergé a été le complice des crimes de la monarchie contre la liberté, décrète :

Article 1 : l’Eglise est séparée de l’Etat.

Article 2 : le budget des cultes est supprimé.

Article 3 : les biens dits, de mainmorte, appartenant aux congrégations religieuses, meubles et immeubles, sont déclarés propriétés nationales ;

Article 4 : une enquête sera faite immédiatement sur ces biens, pour en constater la nature et les mettre à la disposition de la Nation. »

(3 avril 1871)

 

marianne.jpg

 

 

 

14:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.