Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2015

La façade s'écroule (II)

façade écroulée.jpg

 

MILLIONNAIRES PROTEGES. Selon une étude de l’Institut de recherches sociales et politiques, de la KUL, 80 % des citoyens sont favorables à une augmentation des taxes sur les grosses fortunes. Problème : le gouvernement NVA-MR se situe dans les 20 autres % et n’est pas disposé à prendre la moindre mesure contre les riches. Pas question de spolier les millionnaires, voilà le mot d’ordre de Charles Michel, qui préfère étrangler financièrement le plus grand nombre…

CHASSE AUX SORCIERES ? La STIB aurait licencié un groupe de 4 ou 5 travailleurs, soupçonnés par les services de sécurité de la société, d’« activisme musulman radical ». Il y a peu d’informations précises à ce stade mais, en cas de confirmation de cette information, ce serait une innovation dans le droit social : le C4 pour cause de « radicalisme » ! Une direction d’entreprise qui se substitue à la justice pour traquer des « djihadistes » (supposés ou réels), voilà un précédent douteux…

UN SECTEUR D’AVENIR. Securitas recherche 350 agents de gardiennage supplémentaires. La « menace terroriste » n’aurait donc pas que des inconvénients ; elle constituerait également une opportunité de créer des jobs, chers au premier ministre Naturellement pas n’importe quels emplois, mais des emplois à l’image d’une société de peur et de contrôle que certains s’efforcent d’édifier !

DROIT DE GREVE BRADE. Le MR a mis à profit le barnum sécuritaire pour déposer son projet de loi destiné à limiter le droit de grève. Plus précisément à criminaliser les piquets et blocages de zonings/routes. Dans le ramdam médiatique autour du niveau d’alerte pertinent, les réactions face à cette menace sont restées inaudibles. Mais qu’attendent la CSC et la FGTB pour passer à l’action avant qu’il ne soit trop tard ? Sans doute continuent-elles à miser sur la « concertation », ce leurre qui leur sera fatal !

MOINS DE LIBERTE (D’EGALITE ET DE FRATERNITE). La France a informé le Conseil de l'Europe qu'elle allait « déroger à la convention européenne des droits de l'homme » suite à l' « état d'urgence » décrété après les attentats. Cette procédure devrait la prémunir contre d'éventuelles condamnations devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Bel aveu du caractère liberticide de mesures d’exception. Cela fera-t-il réfléchir les députés qui les ont votées, notamment les députés du Front de Gauche (essentiellement du PCF) ?

12:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.