Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 décembre 2015

Batailler pour des "conquis verts" !

ours polaire.jpgCOP21, c’est fini !

Ils sont (tous) venus. Ils ont (tous) vu. Ils ont (tous) vaincu… le ridicule.

Car le fameux  « sommet » a bien abouti à un « accord universel » (terminologie pompeuse déposée) et, finalement, mieux vaut une issue « positive » qu’un échec retentissant !

Cet accord est-il bon ou mauvais ? La discussion est ouverte. Ce qui a été engrangé sera-t-il réellement mis en œuvre ? Le scepticisme peut, à bon droit, être de rigueur.

Mais il n’y avait nul besoin de ce nouvel épisode de concertation planétaire pour se convaincre qu’il n’existe pas de solution structurelle à la « crise du réchauffement climatique » (et d’ailleurs à la crise systémique globale) sans rupture avec « notre » mode de production/consommation !

planisphère.jpg

Un « capitalisme vert » est une illusion. Nous n’en doutions point avant le grand raout parisien, nous n’en doutons pas au lendemain de la veille.

Pour autant, faut-il attendre une (hypothétique) « révolution socialiste mondiale » pour agir ?

Le « capitalisme social » est également une illusion ! Ce qui n’empêche pas le mouvement ouvrier de se battre depuis 150 ans, dans le cadre de ce système, pour obtenir des « avancées sociales ». De véritables « conquis sociaux » ont été arrachés grâce à des décennies de luttes, et ceux-ci perturbent le néo-libéralisme et ses relais politiques qui sont constamment à l’offensive pour les remettre en question !

Nul besoin, par conséquent, d’attendre l’avènement de  l’ « avenir radieux » tant espéré pour engager le combat pour des « conquis verts ».

Des « réformes », rouges ou vertes, ne s’opposent pas à la « révolution » ! Il faudrait d’ailleurs (re-) définir ce que pourrait signifier une « perspective révolutionnaire » au XXIème siècle, mais à chaque jour suffit sa peine…

terre brule.jpgEn attendant, batailler quotidiennement pour de meilleurs transports collectifs publics, pour le développement d'énergies renouvelables, pour la préservation des ressources naturelles, pour la relocalisation de l'économie et une autre politique de transport, pour la disparition de l'industrie de l'armement et de la publicité, ...  reste plus que jamais une nécessité incontournable.

 

@

10:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 décembre 2015

Ils votent pour l'ordre et la sécurité


18:56 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Le dessin du jour

dessin franquin.jpg

18:03 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Basculement

gramsci vieux monde.jpg

17:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 décembre 2015

Le dessin du jour

dessin vérité.jpg

17:51 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Poésie

kateb.jpg

 

Et ce serait de vivre à tes genoux.
Parmi les éclats
De tes jeunes rires,
L'on entend siffler
L'oiseau des savanes,

Avec le murmure ailé du zéphyr
Et le chant plaintif des peuples d'amour...
Toi, mignonne aux yeux
Plus noirs que mon âme,
Fais ma place dans ta couche douillette,
Je te chanterai des refrains de feu!...
Au cœur de la rose on meurt de parfums,
Ma lèvre frissonne au vent des baisers...
Plus rouge que sang
Fais couler ta lèvre!

Femme obscure et dont l'œil égale la rancune,
Prends-moi, voici l'instant des mêlées furieuses.
Que se parent de sang nos chairs voluptueuses!
Regarde! Me voici plus pâle que la lune,
Agenouillé devant l'image de ton charme...
J'attends. Et mon cœur passe d'alarme en alarme.
C'est l'instant de mon malheur,
L'heure
Où Décembre, en sa pâleur,
Pleure.
Mais, quoique toute clameur
Se meure,
En moi ton rire charmeur
Demeure...

 

[Nedjma]

Il y a urgence et urgences !

tas d'urgence.jpg

17:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |