Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mai 2020

26 mai, les jours d'après (XXVIII)

 

coccinelle-mondes-gotlib-musee-judaisme-exposition.jpg

 

 

Nous avons été voter il y a un an et 365 jours plus tard toujours pas de gouvernement fédéral de plein exercice ! 

Certes, les trois derniers mois ont été rythmés par la pandémie du Covid-19. Toutefois, avant d’être plongé dans cette crise sanitaire, l’immobilisme était grand et l’impasse évidente. De nouvelles élections législatives étaient d’ailleurs l’une des principales issues envisagées ! 

Aujourd’hui, les responsables politiques multiplient les sorties tonitruantes dans la presse. Mais il s’agit essentiellement de bavardages concernant les coalitions possibles et d’éventuelles exclusives contre les uns ou les autres ! Difficile en tout cas de trouver dans toute cette logorrhée quoi que ce soit de précis sur le contenu programmatique qui sera mis en œuvre par une future majorité ! 

Que se cache-t-il donc derrière les grandes déclarations sur la nécessité de "prendre ses responsabilités" ou de "discuter de plans de relance forts" ?  

Nous savons d’où nous venons : des décennies de politiques austéritaires imposées à la population et couplées à une totale inertie face aux enjeux majeurs de notre monde, comme la catastrophe écologique ! 

Inutile de revenir en détails sur l’histoire politique et sociale des 40 dernières années. Rappelons seulement le lourd bilan du dernier Exécutif fédéral, qui s’inscrivait dans une continuité certaine par rapport à ses prédécesseurs : blocage persistant des salaires en vertu de la loi de 1996, saut d’index, âge légal de la retraite relevé à 67 ans, TVA sur l’électricité à 21 % (au lieu de 6 %), passivité devant la fraude fiscale ou la fuite des capitaux, violation des droits humains notamment en matière de politique migratoire, absence de réelles mesures contre le "réchauffement climatique" et… saccage des services publics et de la Sécu, avec les conséquences désastreuses maintenant connues et reconnues -suite à l’irruption du Coronavirus !-  sur le secteur des soins !  

Il s’agit donc maintenant de savoir s’ils poursuivront dans la même voie ou si l’électrochoc sanitaire que nous venons de subir favorisera enfin une rupture avec ce passé décliné sur le thème "du sang et des larmes" ! 

La réponse à cette interrogation ne fait hélas guère de doute, tant les "partis traditionnels" inscrivent leur action dans le cadre d’une gestion résignée du capitalisme.

Nous aurons l’occasion de vérifier rapidement (?) si le PS et Ecolo saisiront cette séquence pour abandonner leur traditionnelle bienveillance vis-à-vis des exigences de "profitabilité" du capital. 

En attendant, il n’est pas difficile d’énumérer des mesures qui signifieraient un début de rupture avec les politiques tristement rituelles de ces dernières décennies. 

Il n’est même pas indispensable de consulter le programme du PTB, il suffit de parcourir les programmes électoraux de ces "partis de gouvernement", ou de reprendre les principales revendications des mouvements sociaux et des organisations syndicales, pour repérer ce qui devrait être mis en œuvre : 

 

  • • Impôt sur la fortune
  • • Eradication de la fraude fiscale
  • • Relations sociales : liberté de négociation en dehors de tout carcan (AIP)
  • • Salaire minimum à 14 €/heure
  • • Revalorisation de toutes les allocations sociales
  • • Minimum de pension à 1.500 €/net
  • • Retour de l’âge légal de la retraite à 65 ans
  • • Refinancement des services publics et de la Sécu
  • • Abandon du statut de "cohabitant" disposition aggravant la pauvreté
  • • Transition énergétique
  • • Régularisation des "sans papiers"
  • • Etc.

 

Nul doute qu’il ne suffira pas de miser sur la bonne volonté des  "représentants du peuple" à la Chambre ou au Sénat !

Sans de solides mobilisations venant d’ "En bas", rien ne changera demain : ni les rapports de force, ni par conséquent les orientations gouvernementales !

 

 

fromage.jpg

 

 

 

10:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Confinement, x jours, x films... [51]

 

a51b.jpg

 

Voici la liste des 50 premiers films retenus dans cette petite rubrique qui prendra fin… lorsque les cinémas ouvriront à nouveau leurs portes !

 

[1] The Searchers (La prisonnière du désert), John Ford, 1956

[2] The Night of the Hunter (La nuit du chasseur), Charles Laughton, 1955

[3] The Purple Rose of Cairo (La rose pourpre du Caire), Woody Allen, 1985

[4] Land and Freedom (Terre et liberté), Ken Loach, 1995

[5] Vertigo (Sueurs froides), Alfred Hitchcock, 1958

[6] Some Like It Hot (Certains l’aiment chaud), Billy Wilder, 1959

[7] Modern Times (Les temps modernes), Charlie Chaplin, 1936

[8] Dr Strangelove or : How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb (Docteur Folamour ou : comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer la bombe), Stanley Kubrick, 1964

[9] Jules et Jim, François Truffaut, 1962

[10] Blue Velvet, David Lynch, 1987

[11] The Bridges of Madison County (Sur la route de Madison), Clint Eastwood, 1995

[12] Duel, Steven Spielberg, 1971

[13] Brazil, Terry Gilliam, 1985

[14] La vita è bella (La vie est belle), Roberto Benigni, 1997

[15] Something Wild (Dangereuse sous tous rapports), Jonathan Demme, 1986

[16] The Fearless Vampire Killers (Le bal des vampires), Roman Polanski, 1967

[17] Moonfleet (Les contrebandiers de Moonfleet), Fritz Lang, 1955

[18] The Ladies Man (Le tombeur de ces dames), Jerry Lewis, 1961

[19] Thelma and Louise (Thelma et Louise), Ridley Scott, 1991

[20] Freaks (La monstrueuse parade), Tod Browning, 1932

[21] Johnny Guitar, Nicholas Ray, 1954

[22] Citizen Kane, Orson Welles, 1941

[23] Year of the Dragon (L’année du dragon), Michael Cimino, 1985

[24] King Kong, Merian Cooper et Ernest Schoedsack, 1933

[25] Reds, Warren Beatty, 1981

[26] Monty Python’s Life of Brian (La vie de Brian), Terry Jones, 1979

[27] The Truman Show, Peter Weir, 1998

[28] Il Gattopardo (Le Guépard), Luchino Visconti, 1963

[29] Young Frankenstein (Frankenstein Junior), Mel Brooks, 1974

[30] Dances with Wolves (Danse avec les loups), Kevin Costner, 1990

[31] The Graduate (Le lauréat), Mike Nichols, 1967

[32] Face/Off (Volte-face), John Woo, 1997

[33] Duck Soup (La soupe au canard), Léo McCarey, 1933

[34] The Witches of Eastwick (Les sorcières d’Eastwick), George Miller, 1987

[35] From Dusk till Dawn (Une nuit en enfer), Robert Rodriguez, 1997

[36] Les tontons flingueurs, Georges Lautner, 1963

[37] The Adventures of Robin Hood (Les aventures de Robin des Bois), Michael Curtiz et William Keighley, 1938

[38] The Third Man (Le troisième homme), Carol Reed, 1948

[39] Blade Runner, Ridley Scott, 1982

[40] Out of Africa (Souvenirs d’Afrique), Sydney Pollack, 1985

[41] The General (Le mécano de la Générale), Clyde Bruckman et Buster Keaton, 1926

[42] When Harry met Sally (Quand Harry rencontre Sally), Rob Reiner, 1989

[43] Etat de siège, Constantin Costa-Gavras, 1972

[44] Goodfellas (Les affranchis), Martin Scorsese, 1990

[45] Casablanca, Michael Curtiz, 1942

[46] Cabaret, Bob Fosse, 1972

[47] Excalibur, John Boorman, 1981

[48] The Shawshank Redemption (Les évadés), Frank Darabont, 1994

[49] Dangerous Liaisons (Les liaisons dangereuses), Stephen Frears, 1988

[50] The Lord of the Rings – The Fellowship of the Ring (Le seigneur des anneaux – La communauté de l’anneau), Peter Jackson, 2001

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 mai 2020

Déconfinement des confinés, épisode 15

99247269_10159892224687627_997942875360591872_o.jpg

 

Toujours le règne de l'incohérence !

On a ré-ouvert les écoles en rassurant élèves, parents et enseignants sur les mesures strictes de sécurité qui seraient prises : groupes réduits, gestes barrière, masques, distanciation physique et ainsi de suite !

De gros efforts de préparation et d'installation ont par ailleurs été réalisés dans les établissements.

Et maintenant, soudainement, les ministres des "entités fédérées" annoncent que l’on pourrait "assouplir" ces règles !

Mais curieusement, ces mêmes enfants/jeunes, dans le cadre familial, ne peuvent toujours voir que quatre personnes en prenant des précautions !

Et pas question évidemment d'aller voir un film ou d'aller au théâtre qui restent fermés jusqu'à nouvel ordre ! Idem pour le secteur de l'Horeca !

Y-a-t-il un pilote dans l'avion gouvernemental ?

 

mille sabords.jpg

 

"L’industrie belge" déplore un manque de respect dans la saga de la livraison de masques.

En cause, la décision (ubuesque) du gouvernement fédéral d’attribuer la commande de 15 millions de masques buccaux à l’étrange société luxembourgeoise Avrox.

Quelqu’un avait parlé de "relocalisation" de l’économie ?

 

mille sabords.jpg

 

"Si la N-VA et le PS voulaient élargir le gouvernement actuel en un gouvernement à part entière, alors mon rêve le plus fou deviendra réalité". C’est ce que le vice-premier ministre Koen Geens a déclaré lundi soir à Terzake.

Voilà donc une figure de proue d'un parti qui rêve "follement" que deux autres partis décident enfin de s'associer au sein d'un gouvernement !

Il devrait proposer au CD&V de se dissoudre et à ses membres de rejoindre la formation de Bart de Wever, histoire de clarifier le paysage politique flamand…

Derrière ces grimaces récurrentes de ce "responsable" connu pour son incapacité à enfiler correctement un masque (et à en fournir à toutes et à tous !), se cache (à peine) le projet de reconduire la "Suédoise" en y ajoutant les socialistes !

Il nous prend sans doute pour des demeurés...

 

 

100973902_10157027429336594_6970131317476294656_n.jpg

 

_____

 

"Ou bien un processus de contrôle des citoyens sur le pouvoir, ou bien un contrôle accru du pouvoir sur les citoyens"

 

(Jean-Luc MELENCHON)

 

 

melenchon lyon.jpg

 

Confinement, x jours, x films... [50]

 

a50.png

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 mai 2020

Confinement, x jours, x films... [49]

 

a49.jpg

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 mai 2020

Déconfinement des confinés, épisode 14

 

Malgré la reprise de leur activité, la situation reste très difficile dans les commerces non alimentaires, particulièrement du côté de ceux situés dans les centres commerciaux, ressort-il d'un tour d'horizon publié samedi dans les colonnes du Soir.

Pas de quoi verser une larme si la frénésie "sur-consommatrice" reste confinée !

Hélas, cela risque de ne pas durer très longtemps…

 

mille sabords.jpg

 

Sophie Wilmès verrait bien la formation d’une "grande union" pour gouverner le pays !

Une "grande union" ? En clair la défunte "Suédoise" + les socialistes et les écologistes !

Mais pour quel programme, je vous prie ? Car il va falloir faire des choix dans l'après crise sanitaire !

A moins de continuer exactement comme auparavant (austérité, croissance des inégalités, ignorance de la crise écologique...), ce qui devient difficile pour le PS et Ecolo confrontés à la progression ininterrompue du PTB !

Quoique…

 

mille sabords.jpg

 

Une étude, réalisée par les universités de Bruxelles (VUB) et Anvers, confirme une vieille réalité : le centre de gravité politique de la Flandre se situe très à droite, et la "gauche" est très minoritaire :

VB + N-VA + CD&V + Open VLD = 68,3 % !

Groen + SPA + PvDA = 30,3 % !

Les résidus pour les "divers"...

Conséquence : il est impossible de mettre en oeuvre une "politique progressiste" dans le cadre de "l'Etat Belgique", dominé par la Flandre qui est dominée par la droite (et même la droite extrême !).

"Stratégiquement", et plus que jamais, une "alternative de gauche" passe par la concrétisation du "droit (démocratique) à l'autodétermination des peuples", en clair par l'éclatement du cadre étatique (bourgeois) "belge" !

 

mille sabords.jpg

 

En pleine pandémie du Covid-19, Trump envisagerait un essai nucléaire, le premier depuis 1992 pour les USA !

Il en a discuté avec son gouvernement, au sein duquel n’existerait pas  -pour le moment !- de consensus à ce sujet…

Nous vivons une catastrophe écologique sans précédent et d'aucuns continuent à choyer leurs joujoux nucléaires !

Histoire de pouvoir achever l'espèce humaine au cas où la "crise du dérèglement climatique" ne suffirait pas ?

 

mille sabords.jpg

 

"L’invisibilité de la pauvreté"

 

96764276_4015779871795890_5245558491929640960_n.jpg

 

_____

 

 

"La presse quotidienne et le télégraphe qui répand ses inventions en un clin d’œil dans tout le globe fabriquent plus de mythes en un jour qu’on ne pouvait en fabriquer autrefois en un siècle"

 

(Karl MARX)

 

 

marx k.jpg

 

Confinement, x jours, x films... [48]

 

a48.jpg

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 mai 2020

Confinement, x jours, x films... [47]

 

a47.jpg

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 mai 2020

Déconfinement des confinés, épisode 13

Le MR veut des "réductions massives d’impôts" !

Pour que l’Etat dispose moins de moyens pour les services publics, la Sécu et notamment les soins de santé ? Pour empêcher que se concrétise une taxe sur les fortunes ? Pour éviter une véritable lutte contre la fraude fiscale et la fuite des capitaux ? Pour que continue à primer l’intérêt individuel sur l’intérêt collectif ? Pour favoriser le chacun pour soi au détriment du tous ensemble, la compétition au détriment de la coopération ?

Ce qui est aujourd’hui indispensable, ce n’est pas une réduction de la fiscalité mais une autre répartition de celle-ci, qui met réellement à contribution les plus riches et les grandes entreprises qui ont bénéficié d’énormes cadeaux fiscaux au cours des dernières décennies !

GL.Bouchez et ses comparses ne veulent pas modifier leur logiciel -et l’inverse eût été étonnant !- mais au contraire poursuivre leurs orientations austéritaires qui consolideront plus encore les inégalités sociales et feront exploser le taux de pauvreté !

 

mille sabords.jpg

 

Les Belges peuvent se rendre dans leur "seconde résidence".

Ouf !  

Et les SDF (qui n’ont même pas pu se "confiner" !) ?

On attend toujours des mesures pour garantir un logement correct pour toutes et tous, mais apparemment le gouvernement a d’autres priorités !

Alors au XXIIème siècle peut-être ?

 

mille sabords.jpg 

 

 

Le PTB a déposé un amendement à la Chambre visant à taxer les fortunes de plus de trois millions €.

Ecolo s’est courageusement abstenu !

Ce parti prétend combattre pour "sauver la planète" mais il n'est même pas capable de sortir de son indécision concernant une taxe visant à faire contribuer les plus riches afin de faire face à une crise sanitaire et à ses conséquences !

 

mille sabords.jpg

 

La fortune de Jef Bezos, patron d’Amazon, pourrait dépasser les mille milliards $ en 2026 !

Des centaines de millions d'êtres humains vivent dans la précarité ou la pauvreté, des politiques austéritaires ininterrompues sont imposées aux peuples, la planète subit pillages et gaspillages, et dans le même moment un individu accumule un patrimoine qui laisse sans voix.

Le capitalisme, c'est la quatrième dimension...

 

mille sabords.jpg

 

Marie-Christine Marghem persiste et signe.

Elle stigmatise l’action du personnel soignant de l’Hôpital St Pierre lors de la venue de Sophie Wilmès et parle de manque de respect.  

Elle ne manque décidément pas d’air ! 

L'irrespect envers l'hôpital et les personnels soignants, pour ne parler que d'eux, est permanent avec ces "libéraux" : il a le nom de l'austérité, du blocage des salaires, de la détérioration des conditions de travail, des coupes budgétaires à répétition ! Et lorsqu'il y a quelques mois, les infirmières et les infirmiers sont descendus dans la rue pour réclamer une revalorisation de leur profession et une prise en compte de leurs revendications, la "Suédoise" n'a absolument rien voulu entendre !  

Ces ministres (démissionnaires) feraient mieux de faire profil bas plutôt que de pérorer. D'autant plus que leur gestion de la crise sanitaire a été lamentable (je ne reviens pas ici sur les pénuries diverses en moyens indispensables pour lutter contre la pandémie, l'abandon des maisons de repos ou les discours et les actes incohérents !)...

 

_____

 

Comment l’art peut-il émouvoir les hommes si lui-même ne s’intéresse pas à leur destinée ?

 

(Bertolt BRECHT)

 

Brecht.jpg

Confinement, x jours, x films... [46]

 

a46.jpg

00:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |