Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 avril 2018

A paraître (4)

Thema_Marx_200_01.jpg

 

Quelques publications en

avril-mai 2018

 

 

 

le monde marx.jpg

Le Monde

Karl Marx l'irréductible

Avril 2018

Cette réédition du hors-série « Karl Marx », publié une première fois en 2011, intègre de nouvelles contributions.

 

 

 

*****

 

 

 

Introduction à la pensée de Marx denis collin.jpg

Denis Collin

12/04/2018 [Seuil]

 

 

« En résumé, nous n’avons pas moins mais plus de raisons que Marx de penser que le mode de production capitaliste est historiquement condamné. À quoi cédera-t-il la place ? Le pire reste possible. Mais précisément, avec Marx, nous devons nous rappeler que les hommes font eux-mêmes leur propre histoire. » D.C.

 

 

Sommaire

 

Avant-propos

  1. Marx en son temps

  1. De la démocratie radicale à la critique de l’économie politique : la philosophie de la praxis

  1. La valeur et le fétichisme de la marchandise : genèse et figures de l’idéologie

  1. L’échange et l’exploitation capitaliste : le procès de travail et la production de la survaleur

  1. La dynamique du mode de production capitaliste

  1. L’émancipation, le communisme

  1. Une théorie générale de l’histoire ?

  1. Politique et dépérissement du politique

  1. L’héritage marxiste

Bibliographie

 

Deux siècles après la naissance de Marx, le capitalisme semble partout avoir eu raison du marxisme. Et pourtant la critique du capitalisme est partout ravivée par la crise écologique, l’explosion des inégalités et la maltraitance des travailleurs. Cette contradiction n’est qu’une apparence, car la pensée de Marx n’a rien à voir avec la vulgate étatiste et productiviste des partis communistes défaits par l’histoire. Ce livre tord le cou à bien des idées reçues et nous restitue l’œuvre authentique de Marx, le philosophe humaniste, penseur de l’émancipation des individus et de la démocratie réelle. Conçu comme une initiation didactique à la pensée d’un grand auteur, il en couvre toutes les dimensions philosophiques, économiques, politiques et il nous montre comment cette œuvre reste un outil précieux pour penser le présent.

 

Denis Collin, né en 1952, docteur et agrégé de philosophie, enseigne la philosophie en classes préparatoires. Il a consacré à Marx plusieurs ouvrages, dont sa thèse de doctorat qui porte sur la théorie de la connaissance chez Marx. Sa lecture de Marx intègre aussi bien l’approche de Michel Henry que l’héritage de l’école de Francfort. Il a consacré également plusieurs ouvrages à la philosophie morale et politique et à la philosophie des sciences.

 

*****

 

alternative éco.jpg

 

 

Les dossiers Alternatives économiques

Marx l'incontournable

19/04/2018

 

Editorial

Toujours vivant !

Marx, l'incontournable

L'homme : un intellectuel révolutionnaire.

Une vie au gré de l'histoire

La vie de Marx est celle d'un homme engagé dans son siècle, jusque dans sa vie privée et la précarité qui l'accompagne.

Engels, une amitié hors du commun

Compagnon d'idées et de combat, ami toujours présent dans les moments difficiles : dans le tandem qu'il formait avec Karl Marx, Friedrich Engels a fait bien plus que pédaler.

Un penseur sous influences

Comme tous les grands penseurs, Marx est l'héritier d'un certain nombre d'auteurs et de courants de pensée, qu'il réinterprète, critique et contredit. Mais il hérite aussi de pratiques, comme d'un passé et d'un présent politiques.

Un grand témoin et acteur de son époque

Du glanage du bois par les pauvres à la Commune de Paris, en passant par l'impact de l'impérialisme britannique, Marx a analysé les événements économiques avec une grille de lecture dans la lignée de son évolution politique.

Les concepts : du travail à la valeur travail

La définition marxiste du travail

Alors que pour la théorie libérale, c'est la combinaison du travail, du capital et de l'entrepreneur qui crée la valeur, Marx donne au travail le rôle central dans le processus productif.

Le matérialisme historique

Marx a construit sa réflexion autour du rôle de l'économie dans l'histoire de l'humanité. Une analyse qui suscita rapidement le débat.

Le fétichisme de la marchandise

Marx a mis en avant le rôle déterminant des choses et des objets produits dans les rapports entre les personnes. D'où son concept de fétichisme des marchandises.

Essentielle lutte des classes

Pour former une classe, les individus doivent notamment mener une lutte commune contre une autre classe. Cette opposition est, à toutes les époques, le moteur de l'histoire.

Loi de la valeur, plus-value et accumulation

Dans l'analyse de Marx, la plus-value, extorquée au travailleur par le biais de l'achat de sa force de travail, est réintroduite dans la production pour alimenter l'accumulation du capital.

Une économie politique : un corpus toujours d'actualité

Des outils pour comprendre le XXIe siècle

En s'appuyant sur les travaux de ses prédécesseurs, Marx s'inscrit dans l'histoire de la pensée économique. Il n'en est pas moins le fondateur de la macroéconomie moderne.

La stupéfiante hypothèse du "general intellect"

Karl Marx démontre qu'avec le machinisme, la création de la richesse dépend moins du travail que de la puissance mécanique associée au niveau scientifique et technologique général.

"Les moyens de penser des utopies concrètes"

Les travaux de Karl Marx offrent des ressources pour concevoir l'économie et la société hors du carcan libéral.

Le théoricien des crises financières

Karl Marx décrypte les conséquences de l'utilisation de la monnaie non plus comme vecteur d'échanges, mais comme valorisation du capital au travers de son accumulation.

La mondialisation ou l'inégal échange

Les concepts marxistes rendent possible une théorie de l'extension contemporaine du capitalisme à l'échelle mondiale, avec sa dimension polarisante.

Les biens communs ou la propriété réinventée

Karl Marx ne s'oppose pas à la propriété privée en soi. Il interroge la légitimité de ce droit et défend celle des droits des pauvres, notamment celui de partager des biens communs.

Un précurseur de l'écologie

Tantôt "prométhéen", tantôt productiviste dans sa vision de la relation homme-nature, Karl Marx n'en fait pas moins la critique du capitalisme, voué à épuiser toutes les ressources.

Marx, trop économiste ?

Si l'oeuvre de Marx a posé des bases incontournables de l'économie politique qui sont toujours d'actualité, certains éléments appellent le débat, voire la critique.

De l'effondrement du capitalisme

Karl Marx annonçait la chute du capitalisme en raison de la baisse inéluctable du taux de profit. Il n'en fut rien et le système a perduré. Mais d'autres limites le guette.

Postérité : une théorie pour l'action

Marx est-il communiste ?

S'il a cosigné le Manifeste du Parti communiste avec Friedrich Engels, la pensée de Karl Marx ne saurait être réduite aux divers communismes qui se sont réclamés de lui.

Une influence intellectuelle durable

Au-delà de leurs répercussions historiques et politiques, l'oeuvre de Karl Marx et son engagement continuent de marquer les sciences humaines et la philosophie.

Des partis aux syndicats, une référence majeure

L'analyse économique du capitalisme et l'engagement politique de Karl Marx ont inspiré plusieurs générations de militants ouvriers et politiques. Y compris pour justifier plusieurs dérives en son nom.

Faut-il lire Marx aujourd'hui ?

Karl Marx peut-il nous aider à comprendre le système économique actuel ?

Quelques ouvrages sur Marx

 

Parmi les contributeurs du hors-série : J-N Ducange, B. Chavance, A. Jappe, J.M. Harribey, M. Husson, Y. Moulier-Boutang, C. Vercellone, R. Boyer, S. Amin, B. Coriat…

 

*****

 

 

Introduction à Marx

Pascal Combemalecombemale.jpg

26/04/2018 [La Découverte]

 

Vaut-il encore la peine de s’intéresser à Marx, un auteur du XIXe siècle ? Plusieurs de ses prophéties furent réfutées, et l’on sait ce qu’il est advenu du socialisme «réellement existant», se réclamant de lui. Pourtant, nos économies ne sont-elles pas gouvernées par la dynamique du capitalisme et soumises à ses crises? Les prédictions de la marchandisation de la société et de la mondialisation du marché ne se sont-elles pas vérifiées ?
L’aliénation, l’exploitation, les classes sociales ont-elles disparu ? Ce livre invite à lire Marx, certes pour le critiquer et le dépasser, mais sans ignorer tout ce qui demeure indispensable à l’analyse de nos sociétés. Cette introduction veut rendre accessible ce qui reste actuel dans cette œuvre foisonnante, à la fois philosophique, historique, économique, sociologique, politique... La vie de Marx fut un mouvement incessant d’acquisition de connaissances encyclopédiques, de critique de ces connaissances, d’avancées théoriques, de remises en question, dans un tourbillon toujours relancé par la confrontation à la réalité historique et à l’expérience de longues périodes d’action politique. C’est ce mouvement, animé par l’espoir d’une émancipation radicale de ce qui asservit les hommes, que nous avons voulu restituer, afin que le lecteur y puise de quoi nourrir sa propre réflexion.

 

Pascal Combemale est professeur de sciences économiques et sociales en classes préparatoires au lycée Henry IV. Il a dirigé le Nouveau manuel de sciences économiques et sociales (La Découverte, 4eédition, 2007) et Les grande questions économiques et sociales (La Découverte, "Grands Repères", 2009). Il est également l'auteur de Introduction à Marx (La Découverte, "Repères", 2010).

 

*****

 

 

ruiz.jpgKarl Marx penseur de l'écologie

Henri Pena-Ruiz

03/05/2018 [Seuil]

 

 

Karl Marx n’a rien à voir avec sa caricature stalinienne, ravageuse pour la nature et pour les hommes. Voici une visite guidée de la dimension la plus méconnue de son œuvre. Elle nous fait découvrir un à un les fondements de l’écologie politique moderne. D’abord, l’humanisme naturaliste de Marx, qui souligne le lien essentiel entre la vie humaine et la nature. Ensuite, la mise en évidence des coûts écologiques et sociaux externes d’un capitalisme irresponsable, qui épuise à la fois la fertilité du sol et la force du travailleur. Puis la critique d’un détournement du progrès technique vers l’exploitation toujours plus intensive de la Terre et des hommes. Enfin, le rejet d’une mondialisation qui accélère l’épuisement conjoint de la nature et des travailleurs. On mesure l’actualité d’une telle pensée. De nos jours, la planète ne peut plus reproduire ce qu’elle consomme, et le réchauffement climatique menace les écosystèmes, donc les générations futures. À ce capitalisme prédateur, Marx oppose une double révolution : écologique et sociale. L’agriculture et l’industrie, confiées aux producteurs, équilibreront prélèvement et restitution. La règle verte rendra impossibles gaspillage et pollution. Délivrée d’une spéculation financière oublieuse des besoins réels, l’économie se recentrera sur la valeur d’usage des produits et sur les biens communs à tous.

 

Penseur de la laïcité internationalement reconnu, Henri Pena-Ruiz travaille sur les différents registres de l’émancipation humaine. Dans cet esprit, il publie ici son troisième livre sur Karl Marx.

 

 

 

marx_et_ca_repart.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

I