Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 mars 2017

Journal d'une campagne (16)

jean_luc_melenchon_2017_jlm2017.png

 

Une journée mémorable

 


21:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Succès éclatant !

Bastille foule.jpgLe "défilé pour la 6e République", organisé par la "France Insoumise" ce samedi à Paris, a connu un très grand succès de foule. Les éternels pinailleurs discuteront sans fin pour connaître le nombre exact de participants, mais il est certain qu'il y avait énormément de monde pour marcher de la Place de la Bastille à la Place de la République.

Une manifestation conclue par un discours politique clair et vigoureux de Jean-Luc Mélenchon.

La dernière et la plus importante phase de la campagne électorale est ainsi engagée avec détermination...

 

bastille mobilisation populaire.jpg

Bastille 18 mars.jpg

bastille cortège.jpg

Bastille 6e.jpg

Bastille FI.jpg

Mobilisation de masse !

bastille jlm - ac.jpg

Alexis Corbière, Zoé Konstantapoulou, Chantal Mouffe,

Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent, Sarah Soilihi,

Clémentine Autain, Liêm Hoang Ngoc,

Raquel Garrido...

 

Bastille Mouffe-Autain.jpg

Danielle Simonnet, Chantal Mouffe,

Jean-Luc Mélenchon, Clémentine Autain...

 

Bastille Buffet.jpg

Marie-George Buffet

 

Bastille PL.jpg

Pierre Laurent, secrétaire général PCF

 

Bastille PCF.jpg

Les militants du PCF ont répondu présent

 

Bastille ruffin.jpg

François Ruffin, récemment "césarisé"

 

bastille bedos - soilihi.jpg

Guy Bedos et Sarah Soilihi

(championne du monde de kick-boxing)

 

 

21:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Aujourd'hui, c'est Bastille !

jlmbastille.jpg

10:51 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Il y a 146 ans, la Commune de Paris

marx.jpg"Il serait certes fort commode de faire l'histoire universelle si on n'engageait la lutte qu'à condition d'avoir des chances infailliblement favorables. Cette histoire serait par ailleurs de nature fort mystique si les « hasards » n'y jouaient aucun rôle. Naturellement, ces hasards entrent dans le cadre de la marche générale de l'évolution et sont compensés à leur tour par d'autres hasards. Mais l'accélération ou le ralentissement du mouvement dépendent beaucoup de « hasards » de ce genre ‑ et parmi eux figure aussi cet autre « hasard » : le caractère des gens qui se trouvent d'abord à la tête du mouvement.

Le « hasard » malheureux qui a joué un rôle décisif, il ne faut nullement, cette fois, le chercher dans les conditions générales de la société française mais dans la présence en France des Prussiens, qui avaient pris position aux portes de Paris. Les Parisiens le savaient fort bien. Mais les canailles bourgeoises de Versailles ne l'ignoraient pas non plus. Voilà pourquoi elles ont placé les Parisiens devant l'alternative suivante : accepter le combat ou succomber sans combat. Dans cette dernière éventualité, la démoralisation de la classe ouvrière aurait été un malheur bien plus grand que la perte d'un nombre quelconque de «chefs». La lutte de Paris a fait entrer dans une nouvelle phase la lutte de la classe ouvrière contre la classe capitaliste et son État. Quelle qu'en soit l'issue immédiate, elle a permis de conquérir une nouvelle base de départ d'une importance historique universelle."

 

Karl Marx, 17 avril 1871, in Karl Marx, Jenny Marx, Friedrich Engels, Lettres à Kugelmann, pages 190-191, Editions sociales, Paris, 1971

10:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 mars 2017

La citation du jour

aragon par man ray.jpg"Tout de même, la littérature est une affaire sérieuse, pour un pays, elle est au bout du compte, son visage. Et de temps en temps, il faut bien en faire le point. De temps en temps, il faut puiser dans cette immense paperasse, et lever très haut certains livres, pour dire, ceci ne mourra point. Non pour le plaisir d'affirmer, faire le malin, le renseigné. Mais pour aider que cela survive, au bout du compte qui sera notre visage"

 

Louis ARAGON