Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 janvier 2023

2022-2023

Screenshot 2022-11-08 at 13-31-31 Facebook.png

00:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 décembre 2022

DAMNED

521421_451347868263076_419553071_n.jpg

23 décembre 2022

Les affres de décembre

Je ne voudrais pas jouer les rabat-joie mais c’est peu dire que je n’apprécie guère cette fin de mois de décembre, ses célébrations obligées, sa trêve des confiseurs démonstrative, ses bons sentiments conformistes, son hypocrisie débordante et, cerise sur ce gâteau frelaté, sa frénésie consumériste généralisée.
 
Une surconsommation de marchandises, des gaspillages sans fin et d’improbables illuminations ou trouvailles tape-à-l'oeil qui n’aideront d’ailleurs pas à progresser vers une sortie de la catastrophe écologique !
 
Certes, il n’est pas incongru de s’amuser et de donner la priorité à l'aspect festif de l'existence. Que du contraire même, surtout en cette période de crises multiples. Mais pourquoi le faire sur commande, de manière formatée et en tombant trop souvent dans la démesure des achats compulsifs ?
 
Noël –dans quelques heures maintenant– est censée être une célébration (d’abord) religieuse et les chrétiens ont parfaitement le droit de magnifier leurs croyances. Je crois toutefois me rappeler que Jésus serait né dans une étable, sur de la paille, au milieu d’animaux bienveillants et entouré de parents réfugiés. Pas dans une orgie de grande bouffe et d’alcool coulant à flots, de sapins et de gadgets à profusion, de matraquage sans cesse recommencé des mêmes émissions et films TV !
 
Et puis surtout, il y a toutes ces personnes qui n’auront pas l’occasion de festoyer beaucoup, faute de moyens ou en raison de leur isolement. Et le "crash énergétique" n'a rien arrangé à cet égard...
 
Chaque année, c’est donc le même exutoire (presque) collectif –et ce n’est pas terminé, dans quelques jours viendront les traditionnels vœux–, et chaque année rien ne change, ou si peu.
 
Je doute que 2023 échappe à cette "malédiction".
 

À moins que nous décidions toutes et tous d'agir pour qu'il en soit autrement cette fois-ci...

 
 
 

269851629_4483319411795463_1468001519996855_n.jpg

06:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |